Hombeek

Deze pagina is niet beschikbaar in het Nederlands. U kan deze pagina vertalen met Google Translate.

Village typique de la région de la Senne, Hombeek associe la verdure, l'eau et des éléments urbains. Sa vocation agricole se confirme lors d'une promenade sur les voies lentes entre les champs, où vous profitez du calme parfait. Avec un peu de chance, vous pourrez visiter les fameux potagers collectifs.

Hombeek, doté de plusieurs cafés et restaurants à quelques rues les uns des autres, est l'endroit idéal pour manger ou boire quelque chose. Flânez à travers le joli cœur du village avec sa place récemment réaménagée et suivez les chemins de campagne jusqu'au château Expoel. On dit qu'il doit son nom à un esprit malin ou une sorcière (« heks ») qui y vivait dans une mare (« poel »).

À NE PAS RATER – HOMBEEK

1. Étang Eglegem

L'étang Eglegem, ou « Trou de Hombeek » pour les locaux, a été creusé lors de l'aménagement de l'autoroute E19. C'est à présent une zone naturelle de 43 hectares, une aire de repos essentielle pour les oiseaux où s'est aussi installée une famille de castors. En été, l'étang attire les pêcheurs à la ligne et les amateurs de voile et de planche à voile sillonnent sa surface.

Eglegemvijver

2. Rives de la Senne

La digue de la Senne invite aux balades. La Senne est une rivière d'eau douce à marée comme la Nèthe, le Rupel et la Dyle. Deux fois par jour, la rivière subit l'effet des marées, ce qui crée un biotope exceptionnel qui n'est pas en permanence sous eau, composé de vasières et marais d'eau douce. À marée basse, les canards et les échassiers cherchent leur nourriture sur les bancs de vase, des zones sans végétation à grande valeur écologique dont la boue ou le sable contient des microalgues. Dans les roselières nichent des gorgebleues, des bruants des roseaux et des rousserolles effarvattes. Les bois de saule inondables sont peuplés de fauvettes des jardins et de grives musiciennes.

Oevers van de Zenne

3. Château Expoel

Le superbe château Expoel, qui date du XIIIe siècle, doit son nom à Jan de Axpole, le mari de la première propriétaire connue, Catharina Raduwaerts. Selon d'autres versions, le nom serait inspiré d'un esprit malin ou d'une sorcière vivant dans une mare du domaine. À partir de 1700, le château était la résidence d'été de Balthazar IV Moretus, héritier de l'imprimerie et maison d'édition Plantin à Anvers et grand aumônier de cette ville. Après sa mort, l'édifice a été vendu à la famille de Meester de Ravestein.

Kasteel Expoel