Heffen

Deze pagina is niet beschikbaar in het Nederlands. U kan deze pagina vertalen met Google Translate.

Sur la rive gauche de la Senne, à deux pas de Leest, vous arrivez à Heffen, connu pour son centre charmant, à tel point même que la Fondation Roi Baudouin a distingué la place du village comme « l'une des plus jolies de Flandre ». Cette place est entourée de bâtiments évoquant le passé, dont l'église Saint-Amand néogothique, la Maison du Brasseur et la maison communale datant de 1870.

À terme, l'excellent chef Maarten van Essche souhaite transformer un ancien presbytère de Heffen en restaurant flanqué d'un commerce de quartier. Il n'a pas choisi ce village au hasard : Heffen est entouré de champs et de verdure, et son allure campagnarde et paisible rend ses visiteurs complètement zen. La Senne qui serpente à côté du village et le merveilleux paysage tout autour de Heffen en font le point de départ idéal d'une promenade à pied ou à vélo.

À NE PAS RATER – HEFFEN

1. Chapelle Notre-Dame de l'Épine

La chapelle Notre-Dame de l'Épine (Onze-Lieve-Vrouw Maria Ten Doorn) a été édifiée en 1643 par Christiaan van Laethem, bourgmestre de Malines à l'époque, pour remplacer une chapelle plus ancienne. Elle doit son nom à une statuette en bois de la Vierge qu'on avait accrochée au tronc d'une aubépine vers 1500 et à laquelle on attribuait des pouvoirs particuliers. Le muret d'enceinte en briques protégeait la chapelle des inondations.

Kapel Onze-Lieve-Vrouw Maria Ter Doorn

2. Place du village de Heffen

À Heffen, nous vous invitons à admirer l'une des plus jolies places du village de Flandre. Accueillante, harmonieuse et authentique, elle est bordée de bâtiments intéressants. Là où se dresse le clocher en grès de l'église Saint-Amand, un édifice de style néogothique, se trouvait déjà un clocher plus ancien au XIIIe siècle. La maison de maître sur la place date de 1913. Elle a été construite pour le brasseur Frans Prosper Verschueren, bourgmestre de Heffen à l'époque.

Dorpsplein Heffen

3. Domaine Het Broek

Jusqu'au début du Moyen Âge, une grande partie du territoire de Heindonk et de Heffen était marécageuse, car le Rupel et la Senne y inondaient régulièrement les champs. Le Blaasveldbroek, que les gens du coin appellent « Het Broek », en est un vestige. C'est actuellement un poumon vert de 160 hectares qui attire des amoureux de la nature, des promeneurs, des adeptes de jogging et des pêcheurs à la ligne. L'île aux loutres et aux castors est aussi très populaire. Une bonne idée : combinez la visite du village avec une balade dans la nature.

Het Broek